Banques en ligne : les français pratiquent encore peu

Un sondage publié cet automne montre que 70% des Français consultent leur compte bancaire via le site Internet de leur banque. Une bonne nouvelle pour les banques qui souhaitent développer leur services en ligne. Depuis plus de dix ans, les banques en ligne ont investi le marché bancaire français comme ING Direct en 2000 et Boursorama Banque en 2008. Ces dernières ont franchi respectivement le cap des 900 000 clients et 500 000 clients en l’espace de dix ans en France. Néanmoins les Français ne sont pas encore tout à fait prêts à ouvrir un compte directement en ligne pour en faire leur compte principal. L’étude estime en effet que seulement 2% des usagers de la banque ont établi leur compte principal auprès d’une banque en ligne. Comment expliquer ce timide engouement des français pour la banque en ligne alors qu’elle a largement pris la part du gâteau chez nos voisins européens. Par exemple en Allemagne ce sont 45% des clients qui utilise les services d’une banque en ligne comme Commerzbank, ING Diba ou Comdirect. Pays européen où le marché des banques en ligne est plus concentré. Les français semblent plus à cheval sur la sécurité et réfléchissent à deux fois avant de faire une virement en ligne ou de réaliser un paiement par internet. Par ailleurs ils sont très attachés à la notion de relation bancaire et de qualité des échanges avec son conseiller. L’idée d’avoir un conseiller en ligne peut être une solution de poids pour les banques en ligne. Celles-ci ont pourtant des arguments en leur faveur : tarifs plus bas, offres de bonus de bienvenue, services bancaires en ligne simplifiés, taux de rémunération préférentiels, gratuité de la carte bancaire sont autant d’avantages que les banques traditionnelles ne sont pas en mesure d’offrir.

Posté dans Actualités bancaires