Boursorama Banque : ses crédits renouvelables en ligne de mire

Boursorama Banque a enregistré une baisse de 23% des ordres de bourse sur sa plateforme en ligne depuis neuf mois. Conséquence : son revenu net bancaire a diminué de 10% par rapport à la même période l’année dernière. La chute de l’activité de courtage de la banque en ligne peut s’expliquer avec la politique fiscale française de plus en plus rigoureuse et la concurrence des livrets d’épargne réglementés sur lesquels se sont dirigés les investisseurs sensibles aux incertitudes des marchés. Face à des résultats jamais atteints depuis plus de dix ans, Boursorama Banque a annoncé son intention d’étoffer son offre de crédits en commercialisant des crédits renouvelables en 2013.

>>> Consultez notre avis sur Boursorama Banque

En début d’année dernière Boursorama Banque s’était concentré sur l’activité de crédit en ligne. En misant sur le crédit immobilier la banque en ligne a su se positionner parmi les leaders des établissements financiers prêteurs en France. Il est force de constater que la banque présente depuis plus d’un an des taux d’intérêts très compétitifs sans cesse revus à la baisse. De plus les candidats à l’emprunt peuvent faire des demandes de montant minimum de 50 000 euros pour une période pouvant s’étendre de sept à vingt cinq ans. Boursorama Banque se démarque aussi des autres établissements bancaires par le fait qu’elle n’exige pas d’apport initial pour des prêts dont la durée n’excède pas vingt ans. La banque ne perçoit pas non plus de pénalité en cas de remboursement anticipé. Cependant tout n’est pas gagné pour la banque en ligne : en élargissant son activité de crédit aux prêts renouvelables, Boursorama Banque met les pieds dans un univers aux abords réglementaires incertains. En effet le crédit à la consommation est encadré par la loi Lagarde et va faire à nouveau l’objet d’un plus strict contrôle de la loi afin de protéger davantage les consommateurs des risques de surendettement. De plus le marché du crédit renouvelable a connu une phase de repli de 7% en deux ans pour des montants empruntés de moins de 1000 euros selon La Tribune. Il convient de se demander quels seront les taux d’intérêts affichés par Boursorama Banque sur un marché où les taux sont déjà très bas pour des montants n’excédant pas 6000 euros.

Un projet de loi sur la réforme du crédit à la consommation sera étudié en Conseil des Ministres le 19 décembre prochain. Alors que bons nombres d’observateurs annoncent déjà une mort certaine du crédit revolving, on est en droit de se demander quelle sera la part de réussite du lancement commercial du crédit renouvelable de Boursorama Banque ? L’avenir le dira.

Posté dans Actualités bancaires