Boursorama: des bénéfices divisés par six sur l’année 2010

boursorama logoLa banque en ligne Boursorama a vu ses bénéfices fondre comme neige au soleil au cours de l’année 2010 : ces derniers ont purement et simplement été divisés par six sur l’ensemble de l’année 2010. La crise ? non, cette baisse est essentiellement liée à une des ces acquisitions qui a engendrée une dépréciations de ces actifs. Explications.

L’achat de OnVista a entrainé une dépréciation de 30 millions pour Boursorama

Boursorama finit donc l’année 2010 avec un résultat net global positif mais clairement en retrait par rapport à 2009: seulement 7,6 Millions d’euros en 2010 contre plus de 48 millions en 2009 !

La fin Resultats Boursorama 2010de l’année 2010 a été très dure pour Boursorama qui finit déficitaire sur ce dernier trimestre (en perte de 20 millions d’euros) alors que sur la même période en 2009 Boursorama réalisait un bénéfice de 11,4 millions.

En effet, comme cela était prévisible et annoncé par Boursorama, filiale de la société générale, le groupe a dû passer une dépréciation d’actifs à hauteur de 29,8 millions d’euros pour l’achat du portail allemand OnVista.

L’avenir pour Boursorama Banque

La notion de bénéfice net est importante certes, mais le produit net bancaire (qui n’est autre que l’équivalent du chiffre d’affaires d’une banque) est tout aussi significatif. De ce côté là Boursorama communique des chiffres encourageant puisque ce dernier a progressé de 2% pour passer à 204,2 millions d’euros alors que le résultat brut d’exploitation à reculé de 11% par rapport à 2009 (61 millions d’euros).

De plus, Boursorama a assuré que 2011 présentait “un environnement plus porteur pour ses activités” et le groupe maintient ses objectifs: 700 000 clients et 10 milliards d’euros de dépôts pour début 2015.
A l’heure actuelle, Boursorama reste le numéro un de la banque en ligne avec 34% de part de marché.

Posté dans Actualités bancaires