Des tarifs bancaires en hausse en 2013

Selon le quotidien Les Echos qui a comparé les tarifs bancaires pour l’année 2013 de huit grandes banques en France, les établissements bancaires ont augmenté leur prix et notamment sur les services de base. La tendance haussière suit l’inflation et est particulièrement attribuée aux cartes de paiement internationales à débit immédiat La Banque Postale voit ainsi le prix de sa carte augmenter de 2,7% et La Caisse d’Epargne Iile de France de 2%. Il en est de même pour les cartes à débit différé dont la hausse est située entre 1,5% pour la BRED et 2,3% pour La Banque Postale. Cette dernière a même augmenté le prix de la carte à autorisation systématique de 3,6% : cette action parait surprenante au regard de sa politique en faveur des clients fragiles. Opération bancaire très courante, l es virements externes en agence vont être rémunérés plus lourdement. En effet cinq banques sur les huit étudiées vont augmenter les prix des virements SEPA externes en zone Euro. A titre d’exemple La Société Générale va augmenter le prix de ce service de 6,5%. La plupart des banques défendent la hausse de leurs tarifs en avançant l’argument du coût plus élevé d’une transaction réalisée en agence plutôt que sur Internet.

Les commissions d’intervention bancaire, opérations assez rémunératrices pour les établissements bancaires en cas d’incident de paiement, connaissent une hausse significative, à l’exception de BNP Paribas qui baisse à 8,50 euros par opération. La gratuité des retraits dans tous les distributeurs automatiques a définitivement disparu sauf pour les clients de HSBC. Retirer de l’argent liquide auprès d’un DAB coutera ainsi au client un euro par retrait au-delà du quatrième retrait chez BNP Paribas. Quant à l’assurance des moyens de paiements, service assorti au contrat du porteur de carte de paiement, leur tarif est en net hausse. L’assurance coutera 1,7% de plus à La Société Générale, 4,8% à La Banque Postale et 8,3% à la BRED.

Posté dans Actualités bancaires