Epargne : les changements pour 2014

Les épargnants doivent s’attendre à des changements en 2014 vis à vis de leur épargne.
D’abord les contrats d’assurance vie sont imposés à hauteur de 15,5% à l’exception des contrats multisupports datant entre janvier 1990 et le 25 septembre 1997. Coté Plan épargne en action, le plafond a été ré-haussé à 150000 euros. D’autre part le PEA-PME vient d’être créé. Ce plan, destiné à investir dans les entreprises non cotées, peut être constitué de fonds communs de placement, Fonds d’Investissements de proximité et de fonds communs de placement à risque. Il a été créé deux nouveaux type de contrats d’assurance vie : l’euro-croissance permettant aux épargnants de bénéficier d’un meilleur rendements avec une plus grande diversification possible de la composition des fonds en euros. Les épargnants ont aussi la possibilité de souscrire un contrat Vie-Génération composé de titre émis par les entreprises non cotées en bourse. Les investisseurs ont un abattement de 20% supplémentaire à l’abattement de 152 000 euros sur tous les contrats d’assurance vie. Toutefois les frais de transmission d’un contrat d’assurance vie excédant les 700 000 euros, augmentent avec des droits de succession qui passent de 25% à 31,25%.

Enfin coté livrets réglementé, le Livret Epargne Populaire voit ses conditions d’accessibilité changer. Ainsi le critère d’éligibilité devient le revenu fiscale de référence du foyer à la place du montant de l’impôt de l’épargnant. La rémunération du livret A, quant à lui, devrait baisser lors de sa prochaine ré-évaluation en février 2014. Actuellement à 1,25% net annuel, le taux de rémunération du livret A devrait passer en dessous des 1%, si le gouvernement ne décide pas d’intervenir et de ne pas respecter la règle de calcul fondée sur l’évolution des prix à la consommation.

Posté dans Actualités bancaires