Epargne : les enfants français équipés très tôt

Alors que les livrets d’épargne gagnent du terrain auprès des ménages en France, les enfants en sont équipés dès leur plus jeune âge. C’est ce que révèle une étude de l’institut TNS-Sofres pour le compte d’ING Direct qui a été réalisée sur un échantillon de 1009 individus dont 502 parents ayant au moins un enfant d’une tranche d’âge comprise entre 7 et 17 ans, 304 adolescents de 11 à 17 ans et 203 enfants de 7 à 10 ans.

Soucieux de l’avenir de leurs enfants mais aussi pour leur permettre de faire face aux aléas de la vie, les parents équipent leurs enfants d’un livret d’épargne très tôt. En effet, selon l’âge, les parents leur donnent de l’argent de poche dont le montant est de onze euros pour un élève de primaire et de trente et un euros pour un lycéen. Toutefois, l’utilisation de ce pécule n’est pas la même chez tous les enfants. En effet, alors que 49% des parents des 7 à 10 ans pensent que leurs enfants dépensent entièrement leur argent de poche ainsi que 56% des parents de 11 à 17 ans, les chiffres annoncent que 62% des jeunes enfants de 7 à 10 ans et 53% des adolescents de 11 à 17 ans préfèrent garder cet argent en guise d’économie.

L’étude de TNS-Sofres publiée jeudi dernier a ainsi montré que le Livret A est actuellement le produit d’épargne le plus souscrit pour les plus petits. Ce type de livret est détenu par trois quart des moins de 10 ans dont 17% sont accompagnés d’une assurance-vie alors que 14% disposent du Plan épargne logement. En grandissant, ces enfants se retrouvent avec des produits bancaires plus variés comme la carte bancaire de retrait dont 26% des 15 à 17 ans en possède. En revanche, le chéquier n’est pas vraiment très sollicité chez ces adolescents car seuls 1% d’entre eux en sont équipés.

Posté dans Actualités bancaires