La banque en ligne a le vent en poupe

Alors qu’en Europe, les français sont les plus bancarisés, avec parfois plusieurs comptes bancaires ouverts pour une personne, on compte seulement 3 millions de compte en ligne actifs. La banque en ligne représente 5% du marché de la banque en France, un taux peu élevé si l’on considère l’engouement des clients pour les services d’une banque sur Internet. Pourtant oeuvrant depuis plus de 10 ans sur l’hexagone, les web banques commencent à séduire aujourd’hui les consommateurs. D’ailleurs l’arrivée mi juin de Hello Bank, la dernière des banques en ligne montre bien le potentiel du secteur encore en voix de structuration tant au niveau des services bancaire que de la physionomie des banques. Les banques virtuelles tirent leur épingle du jeu en pratiquant des tarifs moins chers que les banques traditionnelles, voire en offrant la plupart de leurs services bancaires à distance.
Le client d’une banque en ligne comme Boursorama Banque, leader du marché, bénéficie de nombreux services bancaires, payants dans la plupart des banques classiques tels que les frais de tenue de compte (contre 7€ en moyenne chez certains établissements bancaires), la consultation et la gestion des comptes en ligne, les alertes personnalisées par sms sur l’information du compte (contre 1€ en moyenne à partir de la 5ème alerte sms) ainsi que les retraits dans tous les distributeurs automatique (contre 1€ à partir du 4ème retrait). Boursorama Banque ne perçoit pas non plus de commission d’intervention en cas de dépassement de trésorerie alors que la moyenne prélevée est de 8€ par opération par les banques. Son assurance des moyens de paiement est gratuite. Du coté des produits bancaires, la banque en ligne octroie gratuitement une carte bancaire Visa NFC (activable et désactivable selon les besoins) à ses clients. Contrairement à l’idée reçue que la banque en ligne est réservée à des clients haut de gamme, les banques sur Internet s’adressent à tous les clients. Boursorama Banque a d’ailleurs récemment baissé pour la seconde fois consécutive ses conditions d’accès à la gratuité de la carte bancaire aux personnes justifiant d’un revenu mensuel de 1200 euros nets par mois pour un compte individuel. De même que ING Direct est la banque la plus accessible en n’exigent seulement de ses clients le versement de 750€ chaque mois.

Posté dans Actualités bancaires