La digitalisation : Précurseur d’un meilleur avenir pour les banques

Alors que les banques traditionnelles traversent actuellement des difficultés notamment en termes de confiance et de notoriété auprès de leurs clientèles, un bel avenir est tout de même réservé aux usages bancaires intégrant le principe de la digitalisation.
Selon des études récentes réalisées par la TNS Sofres, le passage au tout numérique dans les usages bancaires se présente aujourd’hui comme un véritable bouleversement dans les habitudes des clients. En effet, 86% des internautes ayant participé à ces sondages confirment leur reconnaissance et leur confiance dans la consultation de leurs comptes bancaires depuis le site web de leur banque tandis que 75% d’entre eux n’hésitent pas à y effectuer des virements. Ainsi, alors qu’en 2011, 55,5% des Français ont effectué des opérations ou consulter leur solde depuis le site web de leur banque, en 2013, ils sont passés à 63%.
Par ailleurs, grâce à l’apparition de nouvelles technologies de communication mobile, les Français deviennent de plus en plus adeptes de ces terminaux à tel point que 25% des personnes interrogées dans le cadre de ces études de la TNS Sofres utilisent actuellement leurs smartphones ou leurs tablettes pour leurs activités bancaires et ce, aussi bien à partir du site internet de leur banque ou depuis une application mobile dédiée. Toutefois, force est de constater que pour 25% des personnes sondées, les usages bancaires sur mobile se limitent essentiellement à la consultation des comptes bien que 6% des Français effectuent tout de même des virements bancaires depuis leur mobile alors que seuls 2% d’entre eux se lancent dans les opérations boursières.
D’autre part, la relation bancaire dématérialisée est surtout appréciée par les jeunes qui affichent de moins en moins confiance vis à vis de leurs conseillers. En effet, pour cette nouvelle génération de clientèles, seuls 4% des 16 à 24 ans affirment avoir rencontré leur banquier.

Posté dans Actualités bancaires