Mobilité bancaire : vers un changement de banque plus fluide

La loi Macron va intégrer prochainement une mesure devant simplifier le transfert de compte, et donc le changement de banque, pour les particuliers.
L’amendement qui sera intégré, a pour ambition de faciliter la mobilité bancaire en France, à travers une changement de banque qui sera désormais automatisé, ainsi, les modalités seront simplifiées ; désormais, le transfert automatique des opérations bancaires sera possible après la signature du client d’un mandat qui autorisera la nouvelle banque à obtenir toutes les informations du compte durant les 13 derniers mois.
Cette automatisation du changement de domiciliation bancaire par simple signature d’un mandat va permettre à la banque de transmettre aux émetteurs de virements et de prélèvement les nouvelles coordonnées bancaires du client, tout en assurant à celui-ci une marge de sécurité, notamment vis-à-vis des chèques non encore encaissés au moment du basculement, ainsi la banque sera dans l’obligation de fournir à son ancien client la liste des chèques des 13 derniers mois.
De plus, cette marge de sécurité prévoit que si une opération est débitée sur le compte clos, le client aura le droit de se retourner contre l’ancienne banque ou contre le créancier, sans justificatifs.
La vie du consommateur sera simplifiée par toutes ces nouvelles mesures qui viendront compléter le service d’aide au changement de banque mis en place en 2008.

Cette mobilité bancaire retrouvée va permettre aux particuliers de mettre en concurrence les organismes bancaires avant que d’autres avancées soient appliquées, comme le transfert simplifié des prêts, crédits …

Posté dans Actualités bancaires