Les banquiers de moins en moins appréciés des consommateurs

Faisant des « Enquêtes » une des principales activités de son offre, le groupe de communication globale Mediaprism renseigne au public l’état de leur relation avec les marques et les institutions. A cet effet, l’équipe d’enquêteurs qui travaillent pour le compte de cette structure vient récemment de dévoiler à travers une étude faite auprès de 60 millions de consommateurs que de nombreuses professions telles que les opérateurs téléphoniques, les assureurs, les agents immobiliers mais aussi les banquiers affichent une réelle méfiance de la part des consommateurs.
Au total, 14 professions ont été testées selon leur taux de défiance dans le cadre de ce sondage. Alors que les médecins et les pharmaciens figurent à la tête du classement, les autres professions ne sont pas en reste et affichent 83% de taux de défiance des consommateurs pour les agents immobiliers, 78% pour les assureurs, 74% pour les opérateurs téléphoniques et 72% pour les banquiers.
Dans le cadre du secteur bancaire, l’étude a permis de constater que les professionnels qui travaillent dans ce domaine manquent de transparence sur les frais mais aussi concernant les offres promotionnelles à durée limitée. Par ailleurs, le magazine précise également que 54% des personnes interrogées et qui prennent la peine de consulter minutieusement leurs relevés bancaires prétendent y avoir repérer pas moins d’une erreur.
Ce taux de méfiance et d’insatisfaction qui pointe le domaine bancaire ne fait que confirmer l’appétit de nombreux consommateurs pour les banques en ligne qui proposent un grand nombre de services gratuits, des offres accessibles facilement depuis la plateforme en ligne de chaque enseigne mais aussi d’une assistance disponible à des horaires élargis.

Posté dans Actualités bancaires