Les monnaies virtuelles et alternatives : un succès ?

Les monnaies dématérialisées font leur apparition sur la toile. A l’origine utilisées uniquement sur le web dans le cadre des jeux virtuels à l’image des Facebook Credits du réseau social le plus connu ou des BitCoins, les monnaies virtuelles seraient-elles en train de prendre le pas sur la monnaie réelle ?
En ce qui concerne le monde bancaire, prenons l’exemple des Tookets de Tookam. Lancé en juin 2011, le site Tookam est une idée du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne qui est en train de faire son chemin. Le Tooket est une monnaie virtuelle générée à chaque fois que le client de la banque verse de l’argent sur son compte bancaire. Les Tookets, une fois convertis en euros, sont ensuite distribués à une association en fonction du choix du client. Associés à une économie sociale et solidaire, les tookets sont en train de connaître un certain succès auprès des particuliers et des associations. Au crédit Agricole, c’est 3000 clients qui ont été attirés par le principe des tookets. Les Tookets valent leur succès grâce au fait que la monnaie est assortie à un compte épargne en ligne. Ainsi les clients bénéficient d’une rémunération de 2,25% bruts annuels sur leurs économies placées. Aujourd’hui cette étrange monnaie en marge des autres banques marque peut être un monde bancaire en évolution. Aussi cette nouvelle monnaie est une monnaie alternative qui a une valeur sociale. En effet cette monnaie, exclue du système fiduciaire classique, crée un nouveau mode d’échange fondée sur les valeurs d’entre aide. Peu à peu le concept de monnaie virtuelle liée à un projet solidaire a été repris par les collectivités. Ainsi la ville de Toulouse avec le Sol-violette, reprend l’idée de mettre en circulation une monnaie alternative pour dynamiser les initiatives éthiques et locales. D’autres initiatives de monnaies alternatives sont sur le point de voir le jour face au succès des monnaies virtuelles.

Posté dans Actualités bancaires