Livret d’épargne Industrie (LEI) finance les TPE innovantes et l’économie sociale

L’annonce a été faite par le gouvernement la semaine dernière : le Livret de Développement Durable (le LDD) va être transformé en Livret d’épargne Industrie. Suite à la remise du rapport Gallois qui préconise « le choc de Compétivité » en novembre dernier, le gouvernement souhaite réformer l’épargne afin d’améliorer la croissance des entreprises françaises. Ainsi bientôt renommé Livret épargne Industrie, les dépôts du Livrets Développement Durable actuellement collectés par les caisses des dépôts pour le financement des Petites et Moyennes Entreprises et pour le financement des particuliers pour la réalisation de travaux d’économie d’énergie, vont être utilisés pour financer les prêts des Très Petites Entreprises innovantes.
Réorienter les fonds collectés sur les Livrets Développement Durable, permet de répondre à certaines critiques dont souffre le Livrets Développement Durable comme la transparence du cheminement des fonds collectés sur le Livret Développement Durable. Sur ce point le rapport Duquesne, publié en septembre 2012, indiquait que le plus souvent ce sont des entreprises issues du CAC 40 qui au final bénéficient de ce dispositif. Par ailleurs ce livret avait un peu perdu de son objectif initial depuis sa création en 1983. En effet à l’origine le Compte pour le Développement Industriel (CODEVI) plafonné à 4 600 euros d’épargne, permettaient le financement des entreprises. Puis en 2007, rebaptisé Livret Développement Durable, les fonds collectés permettent aujourd’hui le financement de projet plus large comme les travaux d’économie d’énergie, le décentrant de sa fonction originale.
Le livret épargne Industrie recouvrera bientôt sa fonction première, à savoir le financement des entreprises industrielles mais aussi les très petites entreprises innovantes, les initiatives sociales et solidaires. Une loi cadre en 2013 prévoira donc d’orienter les fonds collectés pour des prêts dirigés vers l’Economie Sociale et solidaire en faveur de l’action sociale et de l’environnement a précisé Benoit Hamon, ministre de l’économie Sociale et Solidaire.

Posté dans Actualités bancaires