Sécurité en ligne : cheval de bataille des banques en ligne

Bon nombre d’internautes hésite à ouvrir un compte purement en ligne auprès des banques virtuelles. L’aspect sécurité est une des premières raisons évoquées par les personnes interrogées sur leur avis concernant les banques. Ils ne veulent pas courir le risque de se faire voler par des cybercriminels.

On ne peut pas éviter à 100% les risques de fraude ou de vol électronique. C’est pourquoi les banques en ligne combattent jour après jour le piratage en ligne. Avis banque fait un état des lieux de ce qui se fait en matière de sécurité électronique. Les banques virtuelles mettent des moyens techniques en place pour garantir le maximum de sécurité. Elles informent en parallèle leurs clients sur les conduites à tenir pour prévenir des risques de fraudes électroniques.

Prévenir les risques de fraudes et de piratages électroniques

Pour l’accès à l’espace client, toutes les banques en ligne ne proposent pas le même degré de sécurité. En effet  ING Direct, Boursorama, Fortunéo et Monabanq. demandent simplement à leurs clients un identifiant et un code secret classique pour l’authentification. Alors que d’autres ont mis en place le système de clavier virtuel dont les chiffres changent de place à chaque connexion pour le code de sécurité. eLCL et La net Agence de BNP Paribas ont fait parler d’elles à ce sujet.

Les banques en ligne mettent à la disposition de leurs clients des logiciels gratuits à télécharger ou qui s’installent automatiquement. Ces logiciels dits « maisons » contrôlent si l’ordinateur de l’internaute n’est pas piraté par un virus espion. Elles informent aussi leurs clients des dernières cyber-attaques et les préviennent sur les précautions à prendre.

Ainsi le client doit veiller à ne pas divulguer ses identifiants et  codes secret. Il doit aussi ne pas répondre aux mails envoyés par leurs banques leur demandant de taper leur code secret. Les banques en ligne ne demanderont jamais à leurs clients leurs codes. Ce procédé s’appelle le phishing ou hameçonnage. Il est conseillé aux internautes d’éviter d’utiliser de réseau wifi s’il est amené à consulter ses comptes en ligne. Il est en effet très facile de connaître toutes les informations échangées ; et donc d’usurper les codes.

Posté dans Actualités bancaires