Un braquage de banque pour se faire soigner

Les braquages sont très souvent, et à juste titre, associés à des malfaiteurs sans vergognes. Mais cette fois-ci, c’est une bien triste action qui s’est produite : James verone, n’ayant pas assez de sous pour se faire soigner dans un hôpital, a décidé de braquer une banque pour être emprisonné et ainsi avoir accès à des soins médicaux en prison.

James Verone

Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit, tellement les soins médicaux sont onéreux. Une personne au chômage et malade ne peut plus se payer des soins décents au bout d’un certain temps.

Rappelons le parcours de James Verone :

Licencié par Coca-Cola, il trouve un petit job de livreur qu’il perd aussi quelques années plus tard. Durant cinq ans, James passe par tous les petits boulots possibles, avec comme séquelles une hernie discale et une inquiétant protubérance à la poitrine ainsi qu’un problème au pied.

Sans assurance maladie et ne voulant pas réclamer d’argent à ses proches, il fallait qu’il trouve une solution pour se soigner.

Une seule solution lui vint en tête : se faire incarcérer pour avoir accès à des soins dignes de ce nom…

Pour un braquage, la justice américaine prévoit 2 à 3 ans d’emprisonnement. Âgé de 59 ans, trop jeune donc pour recevoir la “sécurité sociale” des personnes âgées (MEDICARE), James Verone sortira de prison à l’âge de 62 ans en ayant été soigné et pourra à ce moment là prétendre à la sécurité sociale.
L’homme a affirmé être prêt à recommencer s’il était relâché trop rapidement.

C’est le monde à l’envers ! Où l’homme est-il prêt à aller pour sa propre survie ?

Posté dans Actualités bancaires